Grotte de Tourtoirac

de Bert Schwarz

Nous avons trouvé la grotte de Tourtoirac, seulement par hasard, parce que la route principale à travers Tourtoirac n'est pas large et de vrais camions sont venus vers nous. Alors que nous roulions lentement, nous avons vu un petit panneau, nous nous sommes arrêtés et nous avons trouvé un gentil employé qui nous a aidé à obtenir la permission de tirer.

Cette voûte souterraine n'est plus connue depuis longtemps. Il a été découvert le 28 janvier 1995 par un spéléologue de Mussidan, Jean-Luc Sirieix.

Grotte de Tourtoirac

Réalisation : Bert Schwarz

© mag-voyages TV 2020

Les moments forts
Gouffre de Proumeyssac
s'appelle "Crystal Cathedral" en raison de son immense dôme souterrain.
Grotte de Tourtoirac
également connue sous le nom de perle géologique du Périgord.
Grotte de Saint Cézaire
En 1890, la grotte fut découverte par un fermier alors qu'il travaillait dans les champs.
Grotte des Baumes Obscure
Idéal pour une journée en famille : se défouler dans la forêt d'escalade et avoir faim au restaurant.
L'Île de Saint Honorat
Un petit paradis ensoleillé, rafraîchissant et une oasis de paix.
Parc de la Moulière
Sous terre en tant que spéléologue, avec le télésiège jusqu'au sommet de la montagne, en descente en VTT ou en quad à pédales...
Réserve des Monts Azur
Les derniers bisons européens vivent ici.

La source de la Clautre à Tourtoirac avait déjà attiré l'attention des spéléologues depuis de nombreuses années. Au printemps 1980, Gérard Bugel, spéléologue, avait plongé et fait 130 mètres et atteint une petite galerie en plein air. Là, il n'a trouvé aucun moyen d'aller plus loin et a dû faire demi-tour.

Le 28 janvier 1995, Jean-Luc Sireix, plus expérimenté et chanceux, plongea au printemps et réussit à aller plus loin et à découvrir cette belle grotte. Fier de sa découverte, il montra la grotte à d'autres spéléologues : Philippe Marchive et Annie et Michel Maire. Il organise une deuxième expédition le samedi 4 février 1995.

Grotte de Tourtoirac © Bert Schwarz
Grotte de Tourtoirac © Bert Schwarz

Ils ont plongé de plusieurs centaines de mètres dans la grotte, mais sur le chemin du retour, le destin a frappé : Jean-Luc et Annie Maire se sont noyés. Philippe Marchive et Michel Maire ne se sont échappés que de justesse.

A l'initiative des parents de Jean-Luc, Jean et Arlette Siriex, la grotte a été ouverte à un touriste et en mai 2010 rendue accessible au public.

La combinaison de la beauté que la nature a façonnée et de la connaissance de la tragédie qui a finalement permis au visiteur de vivre tout cela. de pouvoir regarder et admirer, mais aussi d'être humble devant la puissance de la nature et les possibilités de l'être humain.